Comment choisir son pronostiqueur

Comment parier sur les buteurs dans le foot.

Parmi tous les pronostiqueurs et tipsters, qui est professionnel, amateur, arnaqueur. Quel tarif pour un abonnement. Comment choisir son pronostiqueur.

Vers qui se tourner ? qui suivre ?

Pour s’amuser, pour avoir des arguments dans la conversation avec les copains, au besoin pour miser deux balles, c’est sans importance.

Pour rêver que, avec un billet de 10, on va bientôt rouler en Ferrari… autant rester devant son écran, et garder ses 10 balles dans sa poche.

Pour gagner de l’argent, intéressez-vous aux pronostiqueurs qui bossent, aux pronostiqueurs pas drôles, à ceux qui parient aussi pour gagner de l’argent, dont les chiffres sont vérifiables. La différence avec vous : ils y consacrent tout leur temps, ils ont de l’expérience. On peut s’améliorer en les écoutant.

Où trouver son pronostiqueur ?

De nos jours, c’est facile : sur YouTube, sur les réseaux sociaux, sur les sites internet. Il suffit de faire une recherche avec les mots « pronos sportifs » ou « paris foot ». La liste est longue, il faut faire le tri. Ça demande un peu de travail.

Autre moyen intéressant : Blogabet. Tout le monde peut s’inscrire. C’est en anglais (simple, purement technique). Avec des suivis, des historiques. Parfois difficile de s’y retrouver.

Connaître son pronostiqueur

Les paris sont à la mode, les pronos aussi. C’est un marché, avec beaucoup d’amateurs. Et aussi de gens pas trop honnêtes.

De toutes façons, il faut étudier les pronostiqueurs avant d’acheter.  D’abord observer, pendant quelques mois, sans investir, ni dans leurs propositions commerciales, ni dans les paris qu’ils proposent.

Vérifier s’ils sont déclarés ou non. Chercher les Mentions légales, les CGV et CGU (conditions générales de vente et d’utilisation). Beaucoup n’en ont pas. Ceux-là sont dans l’illégalité, au mieux des bricoleurs qui jouent avec les limites. S’ils en ont : ont-ils une adresse physique ? un n° de Siret ? Tous ces détails permettent aussi de savoir à qui on a affaire. Autre point important : les moyens de paiement sont-ils sûrs et officiels (Carte bancaire, PayPal…) ?

Et, bien sûr, vérifier si les pronos sont publiés avant match.

Faut-il prendre un abonnement ?

Celui qui n’est pas bon en gratuit, pourquoi il serait bon en payant ? Inversement, il peut être bon en gratuit, mais moins bon en payant. Mais au moins, on part avec des éléments qu’on a mesurés, testés.

Une fois qu’on est décidé à payer pour des pronostics, il faut quand même se poser la question de la rentabilité. De toutes façons, commencer en misant peu. En observant, en analysant. Les paris sportifs, sont un travail de long terme.

Quelles mises ?

Personnellement, j’ai plus confiance en moi qu’en les autres parieurs. Les plus grosses mises, je les fais sur mes pronostics.

Quel est le juste prix d’un abonnement ?

C’est simple : c’est celui qui fait gagner de l’argent.
– 20 € par mois pour être perdant, c’est trop cher.
– 100 € par mois pour finir gagnant, c’est gagnant.
– mais 20 € par mois pour être gagnant, c’est encore mieux.

Une alternative : se former

Enfin, dernière possibilité, aller sur la page Formation de mon site et nous rejoindre 😉

Je ne rigole pas : allez voir mes formations. Elles sont aussi sérieuses que mon blog, infiniment plus complètes, et plus faciles à lire : presque tout y est en vidéos. Un excellent moyen d’apprendre à parier tout seul comme un grand.

 

Restons en contact ! Retrouvez-moi sur :

Facebook | Instagram 

Copyright © 2018 Costa Pronos

Groupe VIP

Rejoignez le meilleur Groupe VIP dans les paris sportifs !

Pin It on Pinterest

Share This